Bienvenue sur le site du coaching de vie

Le coaching de vie va vous permettre d'affronter les étapes de la vie et de prendre les bonnes décisions pour atteindre vos objectifs.

Contre-indication yoga

Contre-indication yoga

Contre-indication yoga

Contre indication yoga

Ce sujet est important car il est nécessaire de faire attention a certaines pathologies avant de commencer une pratique sportive. Les contre indications sont les mêmes que pour les autres activités sportives. Il faut être vigilant si on présente une crise cardiaque, une hypertension, une maladie respiratoire ou un trouble psychique. On peut pratiquer le yoga en cas de maladie grave si il n’est pas de type physique. Il ne faut pas pratiquer pendant une grossesse en cas de probleme cardiaque et si il existe un risque élevé d’accoucher prématurément.

Contre-indications de pratique du yoga

Le yoga est une pratique sportive qui offre de nombreux bienfaits pour votre santé, votre corps et votre esprit. Cependant, il comporte certaines contre-indications. Bien que cette discipline soit accessible à tous, elle n’est cependant pas recommandée à tous. Le yoga est déconseillé si vous souffrez de certaines pathologies ou maladies. Les contre-indications de pratique du yoga sont : – Maladies cardiovasculaires, – Troubles du rythme cardiaque, – Maladies respiratoires, – Troubles digestifs, – Troubles neurologiques, – Diabète, – Grossesse, – Hypertension artérielle, – Dépression?

Si vous souffrez de l’une de ces maladies ou pathologies, vous devez consulter un médecin avant de pratiquer le yoga. En effet, le yoga favorise la détente et la relaxation. Ainsi, si vous souffrez de troubles du rythme cardiaque, le yoga pourrait accentuer les troubles du rythme cardiaque. De la même manière, si vous souffrez d’hypertension artérielle, le yoga pourrait accentuer l’hypertension artérielle.

Dans ces cas-là, il est recommandé de pratiquer une activité sportive qui n’accentue pas votre maladie. Vous devez donc consulter un médecin qui vous conseillera une autre activité sportive adaptée à votre situation. Si vous êtes enceinte, le yoga est recommandé car il favorise la détente et l’épanouissement du corps. Cependant, il est recommandé d’éviter certains mouvements durant la grossesse. Vous devez éviter les postures de torsion, les positions où il faut lever le bassin ou se mettre à quatre pattes.

LIRE  Pourquoi pratiquer le yoga

En effet, ces postures sont à éviter car elles sont contraignantes pour le corps et peuvent entraîner des contractions. Vous ne devez pas non plus pratiquer la posture du lotus pendant la grossesse. En effet, cette position est très contraignante pour le corps et peut être dangereuse pour votre bébé. Pour votre bien-être et celui de votre enfant, vous devez pratiquer des postures de yoga adaptées pour les femmes enceintes.

Ces postures sont : – La posture de la montgolfière, – La posture de la tortue, – La posture du fauteuil, – La posture du poisson, – La posture de la femme enceinte, – La posture de la chaise ? Il est important de rappeler que les contre-indications de pratique du yoga sont aussi des contre-indications de pratique de toute autre activité sportive. Si vous souffrez d’une maladie ou d’une pathologie, il est recommandé de consulter un médecin avant de pratiquer une quelconque activité sportive.

Lectures supplémentaires

Yoga et grossesse

Pour bien vivre sa grossesse, il est important de veiller à son hygiène de vie. Celle-ci comprend une alimentation variée et équilibrée, une activité physique adaptée et un repos suffisant.

Le yoga peut être une activité physique adaptée à la grossesse, à condition de ne pas tirer sur les muscles et de ne pas arriver à la limite de l’endurance. Il est donc important de faire preuve de prudence et de consulter un professeur certifié qui saura adapter les postures et rythmes aux besoins de la future maman. Le yoga ne doit pas être un effort mais une détente. A noter que le yoga n’est pas recommandé pour lutter contre l’ostéoporose ou pour prévenir la prise de poids pendant la grossesse.

LIRE  Depuis combien de temps le yoga est pratiqué en inde

Certaines postures ne sont pas faites pour les femmes enceintes. Ainsi, les postures retournées, c’est-à-dire celles dans lesquelles le ventre est en bas, sont à éviter. Les postures qui comprennent le gainage des muscles du périnée sont à proscrire également, car la femme enceinte ne doit pas faire travailler cette partie du corps.

Au début du premier trimestre, l’hormone progestérone est produite en grande quantité. Cette hormone augmente le relâchement musculaire. Les postures de yoga doivent être adaptées à cette situation, car la femme enceinte a tendance à se blesser plus facilement. Les postures debout sont les plus adaptées pendant le premier trimestre. Il est important de ne pas rester trop longtemps dans la même position. Le yoga doit être pratiqué en douceur et chaque posture doit être exécutée lentement.

A partir du deuxième trimestre, la prise de poids et la taille de l’utérus augmentent. Il faut être encore plus prudent avec les postures qui comprennent des mouvements rapides. Il est important de bien s’étirer avant et après les séances de yoga. Pour le reste, les postures pratiquées au premier trimestre peuvent être reprises, à condition de les adapter à sa taille et à son poids. Les postures assises ou à genoux peuvent être pratiquées. En effet, le poids de l’utérus n’est pas supporté par la colonne vertébrale, mais par les muscles du bassin. Après le premier trimestre, les postures retournées peuvent être reprises. Celles où le ventre est en bas ne sont pas à proscrire, à condition de ne pas trop forcer et de toujours être en position de confort.

LIRE  Comment faire un massage amincissant pour le ventre

Pendant le troisième trimestre, il est fortement déconseillé de pratiquer le yoga. A partir de ce trimestre, la croissance de l’utérus est telle que cela pourrait conduire à d’incompressibles malaises, voire à des risques pour le bébé. Les mouvements trop brusques ou inadaptés peuvent causer des saignements ou des fausses couches. Si vous n’avez pas pratiqué de yoga pendant votre grossesse, il est inutile de commencer le yoga pendant le dernier trimestre. Le bien-être physique et psychique repose sur une alimentation équilibrée, un repos suffisant et une activité physique adaptée.

Articles similaires
Comment choisir son yoga ?
Comment choisir son Yoga

Comment choisir son yoga Le yoga est une discipline qui se pratique dans diverses formes, chacune ayant ses propres bienfaits. Read more

Pourquoi le yoga fait du bien
Pourquoi le Yoga fait du Bien

Pourquoi le yoga fait du bien? Le yoga est un exercice physique ancien originaire de l'Inde. C'est une discipline de Read more

Pourquoi pratiquer le yoga
Pourquoi pratiquer le yoga

Pourquoi Pratiquer Le Yoga Le yoga est une discipline qui a pour objectif d'unir le corps et l'esprit. Les postures Read more

Quel style de yoga choisir
Quel style de yoga choisir

Quel style de yoga choisir? Le yoga est très tendance ces dernières années. Il existe de nombreuses formes de yoga, Read more

Laisser un commentaire